Archives des sciences physiques et naturelles . u former depetits groupes de 3 ou 4 partant dune base commune (fig. 52,55). Ces pseudopodes sont généralement droits et vont en samin-cissant progressivement, pourtant sur certains individus ils pré-sentent parfois des renflements sur leur parcours (fig. 57). Ilest rare de les voir bifurqués ou ramifiés. Leur longueur atteintcelle de la cellule. Parfois une cellule étalée se contracte subi-tement en sphère pour émettre à nouveau des pseudopodes,mais le plus souvent ces changements se font dune manièreinsensible, quelques pseudopodes disparaissent

Archives des sciences physiques et naturelles . u former depetits groupes de 3 ou 4 partant dune base commune (fig. 52,55). Ces pseudopodes sont généralement droits et vont en samin-cissant progressivement, pourtant sur certains individus ils pré-sentent parfois des renflements sur leur parcours (fig. 57). Ilest rare de les voir bifurqués ou ramifiés. Leur longueur atteintcelle de la cellule. Parfois une cellule étalée se contracte subi-tement en sphère pour émettre à nouveau des pseudopodes,mais le plus souvent ces changements se font dune manièreinsensible, quelques pseudopodes disparaissent Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

The Reading Room / Alamy Stock Photo

Image ID:

2AM6YJP

File size:

7.2 MB (300.7 KB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

1573 x 1589 px | 26.6 x 26.9 cm | 10.5 x 10.6 inches | 150dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

Archives des sciences physiques et naturelles . u former depetits groupes de 3 ou 4 partant dune base commune (fig. 52, 55). Ces pseudopodes sont généralement droits et vont en samin-cissant progressivement, pourtant sur certains individus ils pré-sentent parfois des renflements sur leur parcours (fig. 57). Ilest rare de les voir bifurqués ou ramifiés. Leur longueur atteintcelle de la cellule. Parfois une cellule étalée se contracte subi-tement en sphère pour émettre à nouveau des pseudopodes, mais le plus souvent ces changements se font dune manièreinsensible, quelques pseudopodes disparaissent à un endroit, DES EAUX DU LAC DE GENEVE 429 dautres se reforment à une autre place; la mobilité des cellulesest presque nulle. A côté des pseudopodes on trouve un flagellum très court. Ceflagellum cylindrique effectue des mouvements ondulatoiresdune manière lente. Je nai pas réussi à le constater sur tousles individus; souvent layant vu sur une cellule un certaintemps il métait impossible de le retrouver quelques secondes. Fig. 58 à 62. — Chrysamoeba helvetica. plus tard ; il est fort probable que ce flagellum nest pas uneformation fixe, que la cellule peut lémettre ou le rétracter sui-vant les circonstances. Sa place est pourtant fixe pour un indi-vidu donné car il réapparaît toujours à lendroit où il sétaitmontré précédemment. Je lai constaté maintes fois soit sur lacellule sphérique, soit sur la cellule à pseudopodes courts oufiliformes. Le protoplasma est très clair, il renferme de nombreusesinclusions réfringentes réparties dans toute sa masse; chez deux 430 ÉTUDE PHY TOPL ANCTONIQUE ou trois cellules cependant jai trouvé un espace parfaitementclair (fig. 53, 54) formé sans doute par de la leucosine. Le chromatophore unique vert-jaune clair est en forme delame à contour simple plus ou moins recourbée ; il peut prendredans certains cas une forme de lame spiralée en un tour (fig. 45).Il occupe environ la moitié de la cellule.