Traité de chirurgie . D.SIMALFiG. 32:5. — Curette de Trautmann. Uablalion à la pince coupante (fig. 527) est dune exécution très simple : lapince est introduite fermée jusquen arrière du voile, puis on ouvre les mors delinstrument en le portant aussi haut que possible ; on ferme alors les mors enrapprochant les branches, et la portion de tissu saisie est détachée par un mou-. FiG. 327. — Pince de Cliatellicr pour ablation des végétations adénoïdes. vement de torsion. Actuellement cette méthode nest guère conservée que pourle nourrisson et chez ladulte, lorsquil sagit de détacher une végétation

- Image ID: 2AM45T9
Traité de chirurgie . D.SIMALFiG. 32:5. — Curette de Trautmann. Uablalion à la pince coupante (fig. 527) est dune exécution très simple : lapince est introduite fermée jusquen arrière du voile, puis on ouvre les mors delinstrument en le portant aussi haut que possible ; on ferme alors les mors enrapprochant les branches, et la portion de tissu saisie est détachée par un mou-. FiG. 327. — Pince de Cliatellicr pour ablation des végétations adénoïdes. vement de torsion. Actuellement cette méthode nest guère conservée que pourle nourrisson et chez ladulte, lorsquil sagit de détacher une végétation
The Reading Room / Alamy Stock Photo
Image ID: 2AM45T9
Traité de chirurgie . D.SIMALFiG. 32:5. — Curette de Trautmann. Uablalion à la pince coupante (fig. 527) est dune exécution très simple : lapince est introduite fermée jusquen arrière du voile, puis on ouvre les mors delinstrument en le portant aussi haut que possible ; on ferme alors les mors enrapprochant les branches, et la portion de tissu saisie est détachée par un mou-. FiG. 327. — Pince de Cliatellicr pour ablation des végétations adénoïdes. vement de torsion. Actuellement cette méthode nest guère conservée que pourle nourrisson et chez ladulte, lorsquil sagit de détacher une végétation isolée,bien pédiculée. Vablation avec le sei^e-nœud est une méthode lente, douloureuse, exigeant ungrand nombre de séances, et réclamant une dextérité remarquable de lopérateur. Vablation galvano-caustique se fait avec le couteau électrique de Rousseau(fig. 528). Accidents opératoires. — Toutes ces méthodes peuvent donner lieu à desaccidents opératoires. i° Chute des végétations dans le larynx. — Si cet accident, vraiment exceptionnel, IGERARD-MARCHANTJ 704 MALADIES DK I/ARlUtRE-CAVITÉ DES FOSSES NASALES. se produit, il suffit do poitor profondémont lindox jus(]uà renlrée du larynxpour le désobstruer. 2° Hémorra(jies. — Elles ne sont pas rares, mais exceptionnellement mortelles. Lhémorrati^ie primitive immédiate nest pas s