. Revue de l'art chrétien . ontre le ciseau, exécutant louvrage qui loccupependant dix-sept années, la statue équestre duduc François Sforza, père de Ludovic le More. Peu nombreux sont les dessins pour la Cène,que nous possédons, mais cependant, tout le REVUE DE laici I HNÉT1KNl8çg. — 2,lle LIVRAISON 156 JRcliuc lie l&vt chrétien. prouve, lenfantement en a été laborieux. Rien,dailleurs, dans lœuvre de lartiste ne prend corpsquaprès un travail considérable : les croquis, lesébauches qui demeurent, montrent la conscienceapportée par Léonard aux plus petits détails,les portraits, comme les carica

- Image ID: 2CDKCHB
. Revue de l'art chrétien . ontre le ciseau, exécutant louvrage qui loccupependant dix-sept années, la statue équestre duduc François Sforza, père de Ludovic le More. Peu nombreux sont les dessins pour la Cène,que nous possédons, mais cependant, tout le REVUE DE laici I HNÉT1KNl8çg. — 2,lle LIVRAISON 156 JRcliuc lie l&vt chrétien. prouve, lenfantement en a été laborieux. Rien,dailleurs, dans lœuvre de lartiste ne prend corpsquaprès un travail considérable : les croquis, lesébauches qui demeurent, montrent la conscienceapportée par Léonard aux plus petits détails,les portraits, comme les carica Stock Photo
Enlarge
https://www.alamy.com/licenses-and-pricing/?v=1 https://www.alamy.com/revue-de-lart-chrtien-ontre-le-ciseau-excutant-louvrage-qui-loccupependant-dix-sept-annes-la-statue-questre-duduc-franois-sforza-pre-de-ludovic-le-more-peu-nombreux-sont-les-dessins-pour-la-cneque-nous-possdons-mais-cependant-tout-le-revue-de-laici-i-hnt1knl8g-2lle-livraison-156-jrcliuc-lie-lvt-chrtien-prouve-lenfantement-en-a-t-laborieux-riendailleurs-dans-luvre-de-lartiste-ne-prend-corpsquaprs-un-travail-considrable-les-croquis-lesbauches-qui-demeurent-montrent-la-conscienceapporte-par-lonard-aux-plus-petits-dtailsles-portraits-comme-les-carica-image369835239.html
. Revue de l'art chrétien . ontre le ciseau, exécutant louvrage qui loccupependant dix-sept années, la statue équestre duduc François Sforza, père de Ludovic le More. Peu nombreux sont les dessins pour la Cène,que nous possédons, mais cependant, tout le REVUE DE laici I HNÉT1KNl8çg. — 2,lle LIVRAISON 156 JRcliuc lie l&vt chrétien. prouve, lenfantement en a été laborieux. Rien,dailleurs, dans lœuvre de lartiste ne prend corpsquaprès un travail considérable : les croquis, lesébauches qui demeurent, montrent la conscienceapportée par Léonard aux plus petits détails,les portraits, comme les carica
Reading Room 2020 / Alamy Stock Photo
Image ID: 2CDKCHB
This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.
. Revue de l'art chrétien . ontre le ciseau, exécutant louvrage qui loccupependant dix-sept années, la statue équestre duduc François Sforza, père de Ludovic le More. Peu nombreux sont les dessins pour la Cène,que nous possédons, mais cependant, tout le REVUE DE laici I HNÉT1KNl8çg. — 2,lle LIVRAISON 156 JRcliuc lie l&vt chrétien. prouve, lenfantement en a été laborieux. Rien,dailleurs, dans lœuvre de lartiste ne prend corpsquaprès un travail considérable : les croquis, lesébauches qui demeurent, montrent la conscienceapportée par Léonard aux plus petits détails,les portraits, comme les caricatures mêmes, étu-diées daprès nature. La Belle Ferronnière qui neserait autre que la favorite de Ludovic le More,Lucrezia Crivelli, et Monna Lisa Gioconda dontles poètes, les romanciers, les historiens, les esthé-ticiens ont célébré les splendeurs, en échafaudantsur le caractère de loriginal, les hypothèses lesplus ingénieuses, ne sont pas, entre tant dautres,pour contredire M. Miintz.. Saint Jérôme. Mais Léonard ne se contente pas de produire,il veut enseigner, et fonde lAcadémie qui porteson nom : Academia Leonardi Vinci; et lon sac-corde à considérer ses manuscrits comme len-seignement quil y donna. Beaucoup sont perdus,et cependant il en reste plus de cinq mille pages,couvertes dune écriture, au premier abord indé-chiffrable, tracée de droite à gauche à la façondes Orientaux, et quil semble avoir adoptée dès1473 pour empêcher quon lui dérobât ses secrets.Peut-être était-ce là réellement son désir; ce-pendant, quand on songe quil suffit de mettre une glace devant le texte pour le lire couram-ment, ne faudrait-il pas, sans aller chercher bienloin, y voir une simple habitude de graveur?

Search stock photos by tags