Alamy logo

Revue de l'art chrétien . mposés comme dessculptures de retables, montrent égalementles deux larrons, alors que sur tous lesmonuments voisins et à peu près contem- I. Cette caractéristique se retrouve sur quelques œuvresitaliennes du moyen-nge, notamment sur lambon de Pise,sculpté par Giovanni Pisano au début du XIV siècle (fg- 72)- •2. Nous avons signalé ailleurs {Revue de PArt chrétien,année 1904, p. 397), combien liconographie de Thannprésentait de points communs avec celle dUlm. îLa mit De 3ïésuô Cftrtôt. 245 porains, qui pourtant étalent parfois autympan de leurs portails des champs encor

Revue de l'art chrétien . mposés comme dessculptures de retables, montrent égalementles deux larrons, alors que sur tous lesmonuments voisins et à peu près contem- I. Cette caractéristique se retrouve sur quelques œuvresitaliennes du moyen-nge, notamment sur lambon de Pise,sculpté par Giovanni Pisano au début du XIV siècle (fg- 72)- •2. Nous avons signalé ailleurs {Revue de PArt chrétien,année 1904, p. 397), combien liconographie de Thannprésentait de points communs avec celle dUlm. îLa mit De 3ïésuô Cftrtôt. 245 porains, qui pourtant étalent parfois autympan de leurs portails des champs encor Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

The Reading Room / Alamy Stock Photo

Image ID:

2ANE6C8

File size:

7.1 MB (420.8 KB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

1288 x 1940 px | 21.8 x 32.9 cm | 8.6 x 12.9 inches | 150dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

Revue de l'art chrétien . mposés comme dessculptures de retables, montrent égalementles deux larrons, alors que sur tous lesmonuments voisins et à peu près contem- I. Cette caractéristique se retrouve sur quelques œuvresitaliennes du moyen-nge, notamment sur lambon de Pise, sculpté par Giovanni Pisano au début du XIV siècle (fg- 72)- •2. Nous avons signalé ailleurs {Revue de PArt chrétien, année 1904, p. 397), combien liconographie de Thannprésentait de points communs avec celle dUlm. îLa mit De 3ïésuô Cftrtôt. 245 porains, qui pourtant étalent parfois autympan de leurs portails des champs encoreplus vastes et plus propices à la réunion denombreux personnages, ce détail est sup-primé. Les trois portes déglise que nous venons de citer sont, à travers tout le moyen âge, à peu près les seules qui nous aient léguédes exemples du sujet que nous traitons :devant une telle pénurie, il est difficile daf-firmer des règles générales diconographie;on peut cependant dégager quelques prin-. Fig. 76. ~ Détail du retable de Thielen. Crucifixion. cipes, en saidant des autres monuments(ivoires, vitraux, retables, etc.) très nom-breux que nous a laissés la période médié-vale. Tout dabord remarquons le soin quap-portent les imagiers à établir une diffé-rence dattitude et de dignité entre le Christ et ses compagnons de supplice. Sur lecélèbre chandelier de Saint-Paul-hors-Ies-Murs, à Rome (œuvre de Vassaletto XI11^siècle), cette préoccupation se traduit parlinégalité de taille des personnages : Jésusoccupe toute la hauteur de la schne(Jîg. j8);les larrons sont de moitié plus petits, et le 246 jReDuc De rait cbvctien^ sommet de leurs croix atteint à peine lesbras de celle du Christ, sous lesquels ellessabritent. — Sur le tympan de Saint-Pons(fig. jj) la différence de taille entre lespersonnages est moins accentuée () : lesculpteur a varié les costumes et surtoutle mode de supplice : Jésus, autant que lesmutilations de la pie

Save up to 70% with our image packs

Pre-pay for multiple images and download on demand.

View discounts

Search stock photos by tags