. Ma cure d'eau, ou, Hygiène et médication pour la guérison des maladies et la conservation de la santé . hommes sains et vigoureux5-6 arrosoirs. Dans aucun cas et malgré tout le bien-être, il ne faut exagérer ou excéder la mesure. Après laffusion il faut se laver rapidement la poi-trine, essuyer les mains et la figure (rien au delà),shabiller en toute hâte et se donner du mouvementou se rendre au travail. Laffusion supérieure (à moins dune ablution) esttoujours nécessaire après le bain de vapeur de latête. Autrement on ne lemploie, en règle générale,quen union avec laffusion des genoux, en ad

. Ma cure d'eau, ou, Hygiène et médication pour la guérison des maladies et la conservation de la santé . hommes sains et vigoureux5-6 arrosoirs. Dans aucun cas et malgré tout le bien-être, il ne faut exagérer ou excéder la mesure. Après laffusion il faut se laver rapidement la poi-trine, essuyer les mains et la figure (rien au delà),shabiller en toute hâte et se donner du mouvementou se rendre au travail. Laffusion supérieure (à moins dune ablution) esttoujours nécessaire après le bain de vapeur de latête. Autrement on ne lemploie, en règle générale,quen union avec laffusion des genoux, en ad Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

Reading Room 2020 / Alamy Stock Photo

Image ID:

2CGHKD1

File size:

7.1 MB (561.9 KB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

1329 x 1880 px | 22.5 x 31.8 cm | 8.9 x 12.5 inches | 150dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

. Ma cure d'eau, ou, Hygiène et médication pour la guérison des maladies et la conservation de la santé . hommes sains et vigoureux5-6 arrosoirs. Dans aucun cas et malgré tout le bien-être, il ne faut exagérer ou excéder la mesure. Après laffusion il faut se laver rapidement la poi-trine, essuyer les mains et la figure (rien au delà), shabiller en toute hâte et se donner du mouvementou se rendre au travail. Laffusion supérieure (à moins dune ablution) esttoujours nécessaire après le bain de vapeur de latête. Autrement on ne lemploie, en règle générale, quen union avec laffusion des genoux, en admiilis-trant dabord laffusion supérieure et ensuite, maisseulement après le complet habillement du haut ducorps, laffusion des genoux. Ces deux affusions comptent parmi les moyens desendurcir : leur action est réchauffante (circulation 118 PREMIÈRE PARTIE. régulière du sang), fortifiante, véritablement élec-trisante ; elles peuvent être employées par les per-sonnes des deux sexes, sans quelles courent jamaisle moindre risque.Je connais des hommes qui, tous les matins, après. le lever, sadministrent eux-mêmes les deux affu-sions. Ils pratiquent dabord laffusion supérieureen maniant avec dextérité larrosoir, dont ils se fontcouler le contenu sur le dos ; ou bien ils se rendentdans la buanderie ou dans une chambre de bain, oùils tournent un peu le robinet du réservoir deau et APPLICATIONS deau. 119 sarrosent dun jet modéré (fig. 14) le dos, quilspromènent sous la lame deau suivant leur plaisiret satisfaction. Après cela ils dirigent le robinet oularrosoir sur les genoux. Au bout de 5 minutes toutest fini, et le corps entier a reçu un grand bienfait.Si vous nosez vous faire administrer lafïusionpar un autre et que vous nayez pas assez de dexté-rité pour opérer vous même, eh bien ! lavez-vous avecde leau bien froide le haut du corps ; puis mettezles pieds, découverts jusquau-dessus des genoux, dans un bassin en partie rempli deau, prenez

Save up to 70% with our image packs

Pre-pay for multiple images and download on demand.

View discounts