Les Vies des Pères des déserts d'Orient : leur doctrine spirituelle et leur discipline monastique . leurs, que par celles des saints moines. Saint Jean Chrysos-1tome nous assure quelles sexerçaient comme eux dans les pra-tiques de la vie religieuse avec une égale ferveur, et Théodoret,après avoir fait léloge de sainte Domnine, dont nous parleronsplus bas, le termine par ces paroles : « Il ne manque pas dautrespersonnes du même sexe qui sefforcent dimiter ses vertus. Onen voit un grand nombre, dont les unes ont embrassé la vie toutà fait solitaire, et les autres demeurent ensemble jusquaunombre

- Image ID: 2AXAJNJ
Les Vies des Pères des déserts d'Orient : leur doctrine spirituelle et leur discipline monastique . leurs, que par celles des saints moines. Saint Jean Chrysos-1tome nous assure quelles sexerçaient comme eux dans les pra-tiques de la vie religieuse avec une égale ferveur, et Théodoret,après avoir fait léloge de sainte Domnine, dont nous parleronsplus bas, le termine par ces paroles : « Il ne manque pas dautrespersonnes du même sexe qui sefforcent dimiter ses vertus. Onen voit un grand nombre, dont les unes ont embrassé la vie toutà fait solitaire, et les autres demeurent ensemble jusquaunombre
The Reading Room / Alamy Stock Photo
Image ID: 2AXAJNJ
Les Vies des Pères des déserts d'Orient : leur doctrine spirituelle et leur discipline monastique . leurs, que par celles des saints moines. Saint Jean Chrysos-1tome nous assure quelles sexerçaient comme eux dans les pra-tiques de la vie religieuse avec une égale ferveur, et Théodoret,après avoir fait léloge de sainte Domnine, dont nous parleronsplus bas, le termine par ces paroles : « Il ne manque pas dautrespersonnes du même sexe qui sefforcent dimiter ses vertus. Onen voit un grand nombre, dont les unes ont embrassé la vie toutà fait solitaire, et les autres demeurent ensemble jusquaunombre de deux cent cinquante ou environ, usant toutes de lamême nourriture, couchant sur des nattes, employant leurs mainsà travailler la laine et leur langue à chanter les louanges de Dieu.Ce nest pas seulement dans notre province, mais encore .dans laSyrie, dans la Palestine, lEgypte, lAsie, la Mésopotamie et lePont : car, depuis que Jésus-Christ a pris naissance dune Vierge,la terre a offert au Créateur de saintes prairies pleines de vierges, 1 Théodoret, Basile, les Bollandistes.. ÉTAT MONASTIQUE EN SYRIE. — RELIGIEUSES DE SYRIE. h 1 qui sont comme autant de fleurs dexcellente odeur, et dont léclatet la beauté ne se flétrira jamais. Il ny a donc plus de distinctionentre les vertus et les perfections des deux sexes, puisque, commedit le saint Apôtre, on ne distingue point lhomme davec lafemme lorsquil sagit de ceux qui sont véritablement à Dieu. » Cet historien nous fait assez comprendre quels étaient lesexercices des religieuses de son temps, en disant quelles profes-saient la même vie que les solitaires, soit cénobites, soit anacho-rètes. Il paraît aussi que celles qui vivaient en communautéétaient fort nombreuses, puisquil dit quil y avait des monastèresoù lon ne voyait pas moins de deux cent cinquante religieuses.Quant aux autres qui suivaient la vie des anachorètes, leurs aus-térités égalaient celles des hommes, et il ny a quà lire c

Similar stock images