Alamy logo

. Les merveilles du nouveau Paris-- . vettes et ce qui sensuit, les procédés déclairage et dechauffage y afférents, comme aussi linstallation et le ma-tériel des vestiaires, water-closets, bains froids et chauds,de même que tous les matériaux qui, au lieu dêtre simple-ment apportés, ont pu entrer dans la construction, la déco-ration ou les accessoires de ce grand et complexe édifice. « Si lon se figure un damier oblong, arrondi, sans coins,une table de Pythagore à double entrée, les cases transver-sales devenant circulaires et les longitudinales rayonnant,on aura une image assez fidèle des bât

. Les merveilles du nouveau Paris-- . vettes et ce qui sensuit, les procédés déclairage et dechauffage y afférents, comme aussi linstallation et le ma-tériel des vestiaires, water-closets, bains froids et chauds,de même que tous les matériaux qui, au lieu dêtre simple-ment apportés, ont pu entrer dans la construction, la déco-ration ou les accessoires de ce grand et complexe édifice. « Si lon se figure un damier oblong, arrondi, sans coins,une table de Pythagore à double entrée, les cases transver-sales devenant circulaires et les longitudinales rayonnant,on aura une image assez fidèle des bât Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

Reading Room 2020 / Alamy Stock Photo

Image ID:

2CH9XY0

File size:

7.2 MB (0.6 MB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

1371 x 1823 px | 23.2 x 30.9 cm | 9.1 x 12.2 inches | 150dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

. Les merveilles du nouveau Paris-- . vettes et ce qui sensuit, les procédés déclairage et dechauffage y afférents, comme aussi linstallation et le ma-tériel des vestiaires, water-closets, bains froids et chauds,de même que tous les matériaux qui, au lieu dêtre simple-ment apportés, ont pu entrer dans la construction, la déco-ration ou les accessoires de ce grand et complexe édifice. « Si lon se figure un damier oblong, arrondi, sans coins,une table de Pythagore à double entrée, les cases transver-sales devenant circulaires et les longitudinales rayonnant,on aura une image assez fidèle des bâtiments de lExpositionavec leurs huit galeries (y compris le portique intérieur)qui tournent et les seize voies qui les traversent. « Chaque zone a son exposition spéciale sans acceptionde nationalités; mais les chemins rayonnant du centre à lacirconférence divisent les zones en compartiments attribuésaux divers peuples en proportion de limportance des pro-duits exposés par chacun deux. Ainsi, en parcourant les. EXPOSITION UNIVERSELLE. 331 huit zones dans leur complète étendue, le visiteur pourrapasser en revue les industries similaires de tous les peuplesexposants, tandis quen longeant successivement les seizevoies rayonnant-s, il lui sera loisible dexaminer lexpo-sition collective de chaque pays. Cette disposition est aussisimple quingénieuse. « Les quatrième, cinquième et sixième zones ont reçudes toits de fer dun poids à effrayer limagination. Peut-êtredans tous ces beaux travaux ny a-t-il rien daussi merveil-leux que la force de cohésion résultant de lenchevêtrementdes colonnes de ces trois zones dans les voûtes quellessupportent, et qui, à leur tour, sont pour les colonnes unlien de nature à les préserver de tout écart et à les rendreinébranlables, en raison même de lénormité de leur charge. « Tout autour de lédifice, on aura un local supplémen-taire fort étendu, qui se composera du reste du Champde Mars. Il sera disposé