Alamy logo

. Les merveilles du nouveau Paris-- . serait-ce que pour voir le Sauvage, que nous conseil-lerons à nos lecteurs daller visiter le Café des Aveugles. Il nest pas possible de voir un homme plus convaincude sa mission : pour lui, lart de battre la caisse est unsacerdoce quil remplit avec une dignité magistrale. 11 faut le voir glisser moelleusement ses baguettes duntambour sur lautre; cest alors que lon comprend la puis-sance de lart. Mais le héros du Café des Aveugles, cest lhomme à lapoupée, qui, avec ses effets de ventriloquie, fait les délicesdes habitués, la surprise des visiteurs. Le Café

. Les merveilles du nouveau Paris-- . serait-ce que pour voir le Sauvage, que nous conseil-lerons à nos lecteurs daller visiter le Café des Aveugles. Il nest pas possible de voir un homme plus convaincude sa mission : pour lui, lart de battre la caisse est unsacerdoce quil remplit avec une dignité magistrale. 11 faut le voir glisser moelleusement ses baguettes duntambour sur lautre; cest alors que lon comprend la puis-sance de lart. Mais le héros du Café des Aveugles, cest lhomme à lapoupée, qui, avec ses effets de ventriloquie, fait les délicesdes habitués, la surprise des visiteurs. Le Café Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

Reading Room 2020 / Alamy Stock Photo

Image ID:

2CH9FWM

File size:

7.1 MB (0.6 MB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

1234 x 2025 px | 20.9 x 34.3 cm | 8.2 x 13.5 inches | 150dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

. Les merveilles du nouveau Paris-- . serait-ce que pour voir le Sauvage, que nous conseil-lerons à nos lecteurs daller visiter le Café des Aveugles. Il nest pas possible de voir un homme plus convaincude sa mission : pour lui, lart de battre la caisse est unsacerdoce quil remplit avec une dignité magistrale. 11 faut le voir glisser moelleusement ses baguettes duntambour sur lautre; cest alors que lon comprend la puis-sance de lart. Mais le héros du Café des Aveugles, cest lhomme à lapoupée, qui, avec ses effets de ventriloquie, fait les délicesdes habitués, la surprise des visiteurs. Le Café des Aveugles navait pas attendu lère nouvelleinaugurée par la liberté des théâtres pour donner de petitsvaudevilles. Nous ne voulons pas passer ces œuvres, ni les artistesqui les interprétaient, à létamine dune critique sévère, carelles nous ont trop diverti : il faut être indulgent pour quifait rire. Nous allions oublier de dire que ce café est situé danslune des caves du Palais-Royal, non loin du passage du. CANOTIERS. 3^3 Perron, et quil est le dernier vestige des étranges divertis-sements que lon trouvait dans ce palais, qui était enquelque sorte le rendez-vous du monde entier. LES CANOTIERS DE LA SEINE Les rives de la Seine qui ne voient tout le long de la se-maine que de lourds chalands et de pesants marnois chargésde pierres, de sable, de charbon, sont, dès le dimanchematin, envahies par une population rieuse , tapageuse : cesont les canotiers qui, abandonnant leurs bureaux, leursmagasins, viennent en costumes bariolés prendre possessionde leur domaine aquatique. Rien nest plus pittoresque que le tableau quoffre lefleuve à ce moment : pendant que des embarcations joyeu-sement pavoisées sélancent chargées de jeunes gens et dejeunes filles, chantant, criant, les restaurants et les cabaretssemplissent, la foule samasse sur la berge et les pêcheursà la ligne senfuient épouvantés. Quoique le canotage nait réellement commencé à existerqu