Alamy logo

. Les merveilles du nouveau Paris-- . premierConsulrouvrit les Gobelins. On y copia des tableaux de Gros, deGérard et de Girodet sous lEmpire, et des peintures deRubens sous la Restauration. En 1826, létablissement dela Savonnerie fut réuni à la manufacture des Gobelins.Depuis lors, cette dernière na cessé de travailler pourlameublement des différents châteaux de lÉtat, concur-remment avec létablissement de Beauvais, destiné aumême travail, excepté à la teinture, qui a toujours été faiteexclusivement aux Gobelins, sous lhabile direction deM. Chevreul. LÉcole militaire, près du champ de Mars es

. Les merveilles du nouveau Paris-- . premierConsulrouvrit les Gobelins. On y copia des tableaux de Gros, deGérard et de Girodet sous lEmpire, et des peintures deRubens sous la Restauration. En 1826, létablissement dela Savonnerie fut réuni à la manufacture des Gobelins.Depuis lors, cette dernière na cessé de travailler pourlameublement des différents châteaux de lÉtat, concur-remment avec létablissement de Beauvais, destiné aumême travail, excepté à la teinture, qui a toujours été faiteexclusivement aux Gobelins, sous lhabile direction deM. Chevreul. LÉcole militaire, près du champ de Mars es Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

Reading Room 2020 / Alamy Stock Photo

Image ID:

2CHCFE5

File size:

7.2 MB (0.7 MB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

1332 x 1877 px | 22.6 x 31.8 cm | 8.9 x 12.5 inches | 150dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

. Les merveilles du nouveau Paris-- . premierConsulrouvrit les Gobelins. On y copia des tableaux de Gros, deGérard et de Girodet sous lEmpire, et des peintures deRubens sous la Restauration. En 1826, létablissement dela Savonnerie fut réuni à la manufacture des Gobelins.Depuis lors, cette dernière na cessé de travailler pourlameublement des différents châteaux de lÉtat, concur-remment avec létablissement de Beauvais, destiné aumême travail, excepté à la teinture, qui a toujours été faiteexclusivement aux Gobelins, sous lhabile direction deM. Chevreul. LÉcole militaire, près du champ de Mars est la plus im-portante des casernes de Paris. Richelieu eut le premierlidée dune école militaire pour linstruction des jeunesofficiers. Mazarin la réalisa en partie par la création ducollège des Quatre-Nations, destiné à léducation des jeu-nes gentilshommes des provinces récemment conquises.Louis XIV et Louis XV complétèrent cette idée par la créa-tion de compagnies de cadets. Ces compagnies, composées. 16 MUSÉE DU LOUVRE. 243 exclusivement de jeunes gentilshommes et dont le nombrevariait suivant les circonstances, furent remplacées, en 1751,par une véritable et unique école militaire, bâtie sur un planmonumental à lextrémité du champ de Mars, à Paris.500 éJèves furent reçus dans cette maison, qui conserve en-core le nom dÉcole militaire, bien quelle ait changé dedestination. La Flèche lui fut donnée comme annexe, en1762. En 1771, les élèves furent répartis dans une foule decollèges provinciaux, tels que Dôle, Pont-le-Voy, Sorèze,Vendôme, Brienne, quillustra Napoléon, etc. Toutes cesécoles furent supprimées en 1793, remplacées, en 1795, parlécole de Mars, et, en 1802, par lécole militaire de Fontai-nebleau, transférée à Saint-Cyr en 1809. (V. page 249.) Le musée du Louvre, placé au palais du Louvre, a étéfondé par la Convention nationale, le 10 août 1793. Il estouvert au public tous les jours, le lundi except