Alamy logo

. Les merveilles du nouveau Paris-- . el desTuileries, et appartenant à Nicolas de Yilleroy, son secré-taire des finances. Mais ce fut Catherine de Médicis qui, après avoir mis lemarteau aux Tournelles, chargea Philibert Delorme et JeanBullant de lui bâtir un palais sur le terrain des tui=le rie s. Ce fut ensuite le rêve de tous les rois de réunir les deuxpalais du Louvre et des Tuileries, au moyen de galeries pa-rallèles, et de les compléter lun par lautre. Tousy mirent lamain sur des plans différents, et avec tant de lenteur, quilny eut ni régularité, ni symétrie. « Sire, disait Dufresny àLo

. Les merveilles du nouveau Paris-- . el desTuileries, et appartenant à Nicolas de Yilleroy, son secré-taire des finances. Mais ce fut Catherine de Médicis qui, après avoir mis lemarteau aux Tournelles, chargea Philibert Delorme et JeanBullant de lui bâtir un palais sur le terrain des tui=le rie s. Ce fut ensuite le rêve de tous les rois de réunir les deuxpalais du Louvre et des Tuileries, au moyen de galeries pa-rallèles, et de les compléter lun par lautre. Tousy mirent lamain sur des plans différents, et avec tant de lenteur, quilny eut ni régularité, ni symétrie. « Sire, disait Dufresny àLo Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

Reading Room 2020 / Alamy Stock Photo

Image ID:

2CHF949

File size:

7.2 MB (0.6 MB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

1342 x 1863 px | 22.7 x 31.5 cm | 8.9 x 12.4 inches | 150dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

. Les merveilles du nouveau Paris-- . el desTuileries, et appartenant à Nicolas de Yilleroy, son secré-taire des finances. Mais ce fut Catherine de Médicis qui, après avoir mis lemarteau aux Tournelles, chargea Philibert Delorme et JeanBullant de lui bâtir un palais sur le terrain des tui=le rie s. Ce fut ensuite le rêve de tous les rois de réunir les deuxpalais du Louvre et des Tuileries, au moyen de galeries pa-rallèles, et de les compléter lun par lautre. Tousy mirent lamain sur des plans différents, et avec tant de lenteur, quilny eut ni régularité, ni symétrie. « Sire, disait Dufresny àLouis XIV, son cousin de la main gauche, ce palais seraitachevé si, au lieu dappartenir au plus grand monarque dela terre, on le donnait à un des quatre ordres mendiants,pour y tenir son chapitre et loger son général. » La galerie du bord de leau fut terminée lentement sousLouis XIV; puis la cour partit pour Versailles, y demeuraun siècle, et tout en resta là. Louis XVI y rentra forcément en 1789; mais le pauvre. LES TUILERIES. 131 roi en avait assez détayer son trône chancelant sans soccu-per du palais. Napoléon Ier commença la galerie destinée à relier leLouvre aux Tuileries par la rue de Rivoli ; mais les travauxfurent brusquement interrompus. Sous Louis-Philippe, on fit une ébauche de construction,quon entoura de planches et quon abandonna; de sortequen 1848 encore, du Carrousel au Louvre, cétait un dé-dale de baraques habitées par des marchands de bric-à-brac,des oiseliers, des bouquinistes et une population sinistre,hantant les cabarets borgnes et les maisons mal famées. Le gouvernement provisoire vota à la fois lachèvementdes travaux entre les Tuileries et le Louvre et la prolonga-tion de la rue de Rivoli. Les travaux, pourtant, ne furentpoussés avec activité quen 1852, sous les ordres des archi-tectes Visconti et Lefuel. Le 14 août 1857, lensemble étaitterminé ; il forme aujourdhui un des plus beaux et des plusvastes palais du mo