Alamy logo

. Les merveilles du nouveau Paris-- . de la rive droite se trouve le faubourg Saint-Honoré, habité exclusivement par les sommités de la financeet les membres de la diplomatie étrangère : la colonie an-glaise affectionne beaucoup ce quartier, aussi voit-on denombreuses inscriptions britanniques qui transportentlimagination à Londres. Le faubourg Saint-Antoine, si peu connu des Parisiens,contient une population immense de travailleurs: on peut,sans être taxé dexagération, évaluer à près de 40 000 lenombre des Allemands habitant ce quartier et la Villette. Les parties annexées, en 1860, ont conse

. Les merveilles du nouveau Paris-- . de la rive droite se trouve le faubourg Saint-Honoré, habité exclusivement par les sommités de la financeet les membres de la diplomatie étrangère : la colonie an-glaise affectionne beaucoup ce quartier, aussi voit-on denombreuses inscriptions britanniques qui transportentlimagination à Londres. Le faubourg Saint-Antoine, si peu connu des Parisiens,contient une population immense de travailleurs: on peut,sans être taxé dexagération, évaluer à près de 40 000 lenombre des Allemands habitant ce quartier et la Villette. Les parties annexées, en 1860, ont conse Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

Reading Room 2020 / Alamy Stock Photo

Image ID:

2CHGJ9D

File size:

7.1 MB (0.5 MB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

1376 x 1816 px | 23.3 x 30.8 cm | 9.2 x 12.1 inches | 150dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

. Les merveilles du nouveau Paris-- . de la rive droite se trouve le faubourg Saint-Honoré, habité exclusivement par les sommités de la financeet les membres de la diplomatie étrangère : la colonie an-glaise affectionne beaucoup ce quartier, aussi voit-on denombreuses inscriptions britanniques qui transportentlimagination à Londres. Le faubourg Saint-Antoine, si peu connu des Parisiens,contient une population immense de travailleurs: on peut,sans être taxé dexagération, évaluer à près de 40 000 lenombre des Allemands habitant ce quartier et la Villette. Les parties annexées, en 1860, ont conservé, dans lalangue officielle, leurs appellations primitives : les plusimportantes, situées sur la rive droite de la Seine, sonten commençant à lE. pour finir à lO. : Bercy, Charonne,Helleville, la Villette, la Chapelle, Montmartre, Batignolles,Passy et Auteuil ; sur la rive gauche, en commençant parlO. pour finir par lE., sont : Grenelle, ATaugirard, Plai-sance, le Petit-Montrouge, la Glacière, les Deux-Moulins.. LES BOULEVARDS. 51 LES BOULEVARDS. Boulevards intérieurs. — Physionomie. — Origine. —Boulevard Beaumar-chais. — Boulevard des Filles-du-Calvaire. — Boulevard du Temple. —Théâtres et restaurants. — Fieschi. — Le Chàteau-dEau. — BoulevardSaint-Martin. — Porte Saint-Martin. — Boulevard Saint-Denis. — PorteSaint-Denis. — Boulevard Bonne-Nouvelle. — Le restaurant Notya. —Boulevard Montmartre. — Lheure de lAbsinthe. — Boulevard des Ita-liens. — La petite Bourse. — Lancien café Hardy. — Anecdote. — Bou-levard des Capucines. — Boulevard de la Madeleine. Si maintenant nous examinons Paris dans ses détails,parmi ses deux mille rues, ce sont les boulevards intérieurs,communément appelés les boulevards, tout court, qui attirentnotre attention. Ces magnifiques voies, offrant des chaussées spacieuses,bordées de chaque côté par de beaux trottoirs bitumés etplantés darbres, sont les principales artères de