Alamy logo

. Les merveilles du nouveau Paris-- . c le con-cours de Casimir Périer, Laffitte, Chaptal, etc.; elle a pourbut de former des jeunes gens à la carrière commerciale.On y reçoit les jeunes gens de quinze à vingt-cinq ans;lenseignement se divise en trois comptoirs, qui cor-respondent aux trois années détudes quon y fait. Ilcomprend : la navigation, les changes, la comptabilité, lé-conomie industrielle, la géographie, et jusquà la gram-maire et lécriture. Parmi les autres écoles de commercequi se font remarquer, on doit distinguer le collège Chap-tal et lécole Turgot que nous avons mentionnés plus

. Les merveilles du nouveau Paris-- . c le con-cours de Casimir Périer, Laffitte, Chaptal, etc.; elle a pourbut de former des jeunes gens à la carrière commerciale.On y reçoit les jeunes gens de quinze à vingt-cinq ans;lenseignement se divise en trois comptoirs, qui cor-respondent aux trois années détudes quon y fait. Ilcomprend : la navigation, les changes, la comptabilité, lé-conomie industrielle, la géographie, et jusquà la gram-maire et lécriture. Parmi les autres écoles de commercequi se font remarquer, on doit distinguer le collège Chap-tal et lécole Turgot que nous avons mentionnés plus Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

Reading Room 2020 / Alamy Stock Photo

Image ID:

2CHBBWX

File size:

7.1 MB (0.6 MB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

1320 x 1892 px | 22.4 x 32 cm | 8.8 x 12.6 inches | 150dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

. Les merveilles du nouveau Paris-- . c le con-cours de Casimir Périer, Laffitte, Chaptal, etc.; elle a pourbut de former des jeunes gens à la carrière commerciale.On y reçoit les jeunes gens de quinze à vingt-cinq ans;lenseignement se divise en trois comptoirs, qui cor-respondent aux trois années détudes quon y fait. Ilcomprend : la navigation, les changes, la comptabilité, lé-conomie industrielle, la géographie, et jusquà la gram-maire et lécriture. Parmi les autres écoles de commercequi se font remarquer, on doit distinguer le collège Chap-tal et lécole Turgot que nous avons mentionnés plus haut. LÉcole détat-major a été fondée à Paris en 1818, dans lebut de former des officiers pour le corps dêtat-major. On yadmet annuellement, après examen, vingt-cinq élèves quiremplacent les vingt-cinq qui sortent. Les trois premierssont pris parmi les élèves qui ont terminé leurs études àlécole polytechnique; les vingt-deux autres sont choisispar un concours qui a lieu entre trente élèves sortis de. •a ÉCOLE DE LANGUES. 279 Saint-Cyr et trente sous-lieutenants, ayant au moins vingt-cinq ans dâge et un an de grade. La durée des études estde deux à trois ans. Ceux qui ont satisfait aux examens re-çoivent le brevet de lieutenant du corps détat-major ; ceuxqui sont reconnus inadmissibles reviennent dans les régi-ments auxquels ils appartiennent. On désigne par École des jeunes de langues une écoleannexée au lycée Louis-le-Grand; elle consiste en uncours de langues orientales que lon enseigne à un petitnombre de jeunes gens qui se proposent daller comme in-terprètes soit dans le Levant, soit dans la Turquie. Lesélèves qui se destinaient au métier de drogmans étaientautrefois étrangers; une ordonnance de Louis XIV déclaraquils seraient Français. On envoya dabord à Smyrne et àConstantinople six jeunes gens qui furent entretenus auxfrais de lÉtat; mais plus tard le roi préféra transférercet enseignement à Paris, en cré