Alamy logo

. Les merveilles du nouveau Paris-- . ant à angles droits : divisés enune multitude de petites échoppes, ils offraient aux regardsdu penseur de nombreux sujets de méditations. Ici un ha-bit noir, soigneusement brossé, et luisant aux coudes et aucollet, rappelait cette misère honteuse qui cherche à se dis-simuler sous des dehors convenables; on croyait voir le sol-liciteur affamé quon rencontre dans toutes les anticham-bres, ou le débris de quelque catastrophe industrielle etcommerciale. Cette robe de soie, ornée de pompons, à côté de cette mo-deste robe de paysanne, révélait ces mÃ

. Les merveilles du nouveau Paris-- . ant à angles droits : divisés enune multitude de petites échoppes, ils offraient aux regardsdu penseur de nombreux sujets de méditations. Ici un ha-bit noir, soigneusement brossé, et luisant aux coudes et aucollet, rappelait cette misère honteuse qui cherche à se dis-simuler sous des dehors convenables; on croyait voir le sol-liciteur affamé quon rencontre dans toutes les anticham-bres, ou le débris de quelque catastrophe industrielle etcommerciale. Cette robe de soie, ornée de pompons, à côté de cette mo-deste robe de paysanne, révélait ces mà Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

Reading Room 2020 / Alamy Stock Photo

Image ID:

2CHAAA2

File size:

7.1 MB (0.5 MB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

1361 x 1836 px | 23 x 31.1 cm | 9.1 x 12.2 inches | 150dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

. Les merveilles du nouveau Paris-- . ant à angles droits : divisés enune multitude de petites échoppes, ils offraient aux regardsdu penseur de nombreux sujets de méditations. Ici un ha-bit noir, soigneusement brossé, et luisant aux coudes et aucollet, rappelait cette misère honteuse qui cherche à se dis-simuler sous des dehors convenables; on croyait voir le sol-liciteur affamé quon rencontre dans toutes les anticham-bres, ou le débris de quelque catastrophe industrielle etcommerciale. Cette robe de soie, ornée de pompons, à côté de cette mo-deste robe de paysanne, révélait ces métamorphoses nom-breuses dans la grande ville : métamorphoses qui commen-cent par le déshonneur et qui finissent par le désespoir, etquelquefois par le suicide. La Rotonde, démolie depuis deux ans environ, se trouvaità lextrémité des pavillons. On trouve au Temple une collection immense de tous ob-jets de luxe et de nécessité, et il ne faudrait pas croire quetout ce que lon y vend se trouve dans cet état intermédiaire. â¢20 LE TEMPLE. 307 qui nest ni lexistence ni le néant; on y trouve beaucoupde marchandises neuves, et bon nombre de jeunes femmes,héroïnes de bals publics et autres lieux semblables, vien-nent chercher en cet endroit le complément nécessaire deleurs séductions. La population du Temple forme également un monde à part, ayant son langage spécial. Nous nessayerons pas di-nitier nos lecteurs aux beautés et aux finesses de cettelangue; nous nous bornerons à constater quelle renfermede ces formes énergiques quon ne trouve que dans leslangues primitives. Pour se hasardera acheter en cet endroit, il faut êtrerompu depuis longtemps aux habitudes de la vie parisienn eet être doué dun courage à toute épreuve. ⢠Malheur à vous si vous acquiescez au premier prix quelon vous fait, vous êtes certain de payer au moins trois foistrop cher. Prenez pour règle doffrir