Les martyrs : recueils de pièces authentiques sur les martyrs depuis les origines du christianisme jusqu'au XXe siècle . cussion,Sabine ne put sempêcher derire; on lui cria : « Tu ris? ))Elle répondit : «Oui, je ris,car, sil plaît à Dieu, nous sommes chrétiens ». Les voixreprirent : « Tu souffriras ce que tu ne veux pas. Lesfemmes qui refusent de sacrifier sont envoyées dans unemaison de débauche, en compagnie des courtisanes etdes souteneurs. » Sabine répondit : « A la volonté de Dieu ». Alors Pione dit à Polémon : « On ta ordonné de per-suader ou de punir; puisque tune persuades pas, punis.»

- Image ID: 2AJJN21
Les martyrs : recueils de pièces authentiques sur les martyrs depuis les origines du christianisme jusqu'au XXe siècle . cussion,Sabine ne put sempêcher derire; on lui cria : « Tu ris? ))Elle répondit : «Oui, je ris,car, sil plaît à Dieu, nous sommes chrétiens ». Les voixreprirent : « Tu souffriras ce que tu ne veux pas. Lesfemmes qui refusent de sacrifier sont envoyées dans unemaison de débauche, en compagnie des courtisanes etdes souteneurs. » Sabine répondit : « A la volonté de Dieu ». Alors Pione dit à Polémon : « On ta ordonné de per-suader ou de punir; puisque tune persuades pas, punis.» Stock Photo
Enlarge
https://www.alamy.com/licenses-and-pricing/?v=1 https://www.alamy.com/les-martyrs-recueils-de-pices-authentiques-sur-les-martyrs-depuis-les-origines-du-christianisme-jusquau-xxe-sicle-cussionsabine-ne-put-sempcher-derire-on-lui-cria-tu-ris-elle-rpondit-oui-je-riscar-sil-plat-dieu-nous-sommes-chrtiens-les-voixreprirent-tu-souffriras-ce-que-tu-ne-veux-pas-lesfemmes-qui-refusent-de-sacrifier-sont-envoyes-dans-unemaison-de-dbauche-en-compagnie-des-courtisanes-etdes-souteneurs-sabine-rpondit-a-la-volont-de-dieu-alors-pione-dit-polmon-on-ta-ordonn-de-per-suader-ou-de-punir-puisque-tune-persuades-pas-punis-image338472457.html
Les martyrs : recueils de pièces authentiques sur les martyrs depuis les origines du christianisme jusqu'au XXe siècle . cussion,Sabine ne put sempêcher derire; on lui cria : « Tu ris? ))Elle répondit : «Oui, je ris,car, sil plaît à Dieu, nous sommes chrétiens ». Les voixreprirent : « Tu souffriras ce que tu ne veux pas. Lesfemmes qui refusent de sacrifier sont envoyées dans unemaison de débauche, en compagnie des courtisanes etdes souteneurs. » Sabine répondit : « A la volonté de Dieu ». Alors Pione dit à Polémon : « On ta ordonné de per-suader ou de punir; puisque tune persuades pas, punis.»
The Reading Room / Alamy Stock Photo
Image ID: 2AJJN21
Les martyrs : recueils de pièces authentiques sur les martyrs depuis les origines du christianisme jusqu'au XXe siècle . cussion,Sabine ne put sempêcher derire; on lui cria : « Tu ris? ))Elle répondit : «Oui, je ris,car, sil plaît à Dieu, nous sommes chrétiens ». Les voixreprirent : « Tu souffriras ce que tu ne veux pas. Lesfemmes qui refusent de sacrifier sont envoyées dans unemaison de débauche, en compagnie des courtisanes etdes souteneurs. » Sabine répondit : « A la volonté de Dieu ». Alors Pione dit à Polémon : « On ta ordonné de per-suader ou de punir; puisque tune persuades pas, punis.» Polémon, froissé par le ton sur lequel avait parlé lemartyr, dit : « Sacrifie. — Non. — Et pourquoi non ? — Parce que je suis chrétien. — Quel Dieu adores-tu ? — Le Dieu tout-puissant qui a fait le ciel et la terre,la mer, toutes choses et nous-mêmes; nous recevons toutde lui et nous le connaissons par son Verbe le ChristJésus. — Et si tu sacrifiais à lempereur ? — Je ne sacrifie pas à un homme. » Le greffier ayant pris ses tablettes de cire, linterro-gatoire commença.. 76 Les Martyrs « Quel est ton nom ? — Chrétien. — De quelle église ? — Catholique. » Ce fut au tour de Sabine. Cétait Pione qui avait instruit cette jeune fille et luiavait imposé son nom de Théodote, de peur que sonnom véritable ne mît sur ses traces son ancienne maî-tresse, qui lavait autrefois reléguée dans une chiourmeen plein pays de montagnes. Les fers aux pieds, elle me-nait là une vie qui ne se soutenait que grâce à la nourri-ture que les fidèles lui apportaient en cachette. — « Quel est ton nom? — Théodote et chrétienne. — Puisque tu es chrétienne, à quelle église appar-tiens-tu? — A lEglise catholique. — Quel Dieu adores-tu ? — Le Dieu tout-puissant qui a fait le ciel et la terre, lamer et toutes choses, et que nous connaissons par sonVerbe Jésus-Christ. » Asclépiade, se tenant là auprès, fut interrogé. Il r

Similar stock images