Alamy logo

. Le Canada [microforme] : agriculture, élevage, exploitation forestiè re, colonisation. Agriculture; Forêts; Agriculture; Lumbering. MANITOBA KT TERRITOIRES. 415 ^î> 1/2 liectarJ les avoines uJ s par liectarel is a point pai'^ notre visite, ei petites meulesj !S rentrées, te précédente, i durant l'Jiivei mes, a été veiij xploitant d'une nais dont nna ivés, tandis (jiii: n dernier pour dépourvu (IqI iravant, év.'iliie| 3,000 francs, quelques kilo- â¢s sur la rive i, 53, 20) oui 5t établi d(3puisj point d'argent,) ni à 51,500 fr lui 4 chevaux, grande quantitél livantes quantj 3

. Le Canada [microforme] : agriculture, élevage, exploitation forestiè re, colonisation. Agriculture; Forêts; Agriculture; Lumbering. MANITOBA KT TERRITOIRES. 415 ^î> 1/2 liectarJ les avoines uJ s par liectarel is a point pai'^ notre visite, ei petites meulesj !S rentrées, te précédente, i durant l'Jiivei mes, a été veiij xploitant d'une nais dont nna ivés, tandis (jiii: n dernier pour dépourvu (IqI iravant, év.'iliie| 3,000 francs, quelques kilo- â¢s sur la rive i, 53, 20) oui 5t établi d(3puisj point d'argent,) ni à 51,500 fr lui 4 chevaux, grande quantitél livantes quantj 3 Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

Library Book Collection / Alamy Stock Photo

Image ID:

RJ2KBC

File size:

7.1 MB (267.1 KB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

828 x 3018 px | 7 x 25.6 cm | 2.8 x 10.1 inches | 300dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

. Le Canada [microforme] : agriculture, élevage, exploitation forestiè re, colonisation. Agriculture; Forêts; Agriculture; Lumbering. MANITOBA KT TERRITOIRES. 415 ^î> 1/2 liectarJ les avoines uJ s par liectarel is a point pai'^ notre visite, ei petites meulesj !S rentrées, te précédente, i durant l'Jiivei mes, a été veiij xploitant d'une nais dont nna ivés, tandis (jiii: n dernier pour dépourvu (IqI iravant, év.'iliie| 3,000 francs, quelques kilo- â¢s sur la rive i, 53, 20) oui 5t établi d(3puisj point d'argent,) ni à 51,500 fr lui 4 chevaux, grande quantitél livantes quantj 3 de céréales, par hectare;] lectare; orge, ^oine at .eignit, auxquels la dernière récolte avait été vendue s'éle- Ivaient à 0 fr. 20 c. l'hectolitre pour le froment et à hfr. 54 c. pour l'avoine. A 27 kilomètres au nord-est d'Edmundton-sud, nous arrivons à la « Beaver Hill Farm », créée en 1883; son propriétaire, M' Walker, venu d'Europe avec 250 francs en poche et domicilié Id'abord dans l'Ontario, ne s'est décidé à quitter celte province qu'avec l'espoir bien fondé de mieux assurer le sort de sa nombreuse famihe en s'établissaut dans l'Alberta. Il obtint à titre personnel et au nom de cha- cun de ses deux fils un total d'environ 194 i/4 hectares, représentant trois « homesteads ». L'état des chaumes atteste que les récoltes ont été bonnes : i-endement du blé, ^0.'-^* hectolitres; de l'avoine, 35.^^ hectolitres par hectare. La phléole des pré.s est bien venue : nous voyons, broutant avidement le legain, des bÅufs de trois ans, valant 232 francs la tète. îl y a sur la ferme 70 têtes de bétail croisé courtes cornes, 18 chevaux, 30 porcs. Un bon ouvrier agricole reçoit un salaire annuel de 1,230 francs plus la pension. Beaucoup de bonnes terres sont à concéder du côté des « Beaver Hills » et du lac de ce nom. Tout à côté

Save up to 30% with our image packs

Pre-pay for multiple images and download on demand.

View discounts