Gazette des beaux-arts . es Grecs; ce sont les bouteilles dans lesquelles on met lesaki, sorte deau-de-vie de riz très-forte et qui se boit chaude. Dautreslagènes plus grandes rappellent la surahe des Persans, modèle de noscarafes modernes ; toutes les combinaisons possibles sy trouvent, dans ladonnée dun corps sphéroïdal surmonté dun tube cylindrique : ici lecorps, irrégulier, représente des flots rejetant sur un rocher central, doùsélève le col, des tortues et des coquillages; ailleurs, le col se développe LES BRONZES JAPONAIS AU PALAIS DE LINDUSTRIE. /(59 comme un gobelet profond superposé

- Image ID: 2ANBFHE
Gazette des beaux-arts . es Grecs; ce sont les bouteilles dans lesquelles on met lesaki, sorte deau-de-vie de riz très-forte et qui se boit chaude. Dautreslagènes plus grandes rappellent la surahe des Persans, modèle de noscarafes modernes ; toutes les combinaisons possibles sy trouvent, dans ladonnée dun corps sphéroïdal surmonté dun tube cylindrique : ici lecorps, irrégulier, représente des flots rejetant sur un rocher central, doùsélève le col, des tortues et des coquillages; ailleurs, le col se développe LES BRONZES JAPONAIS AU PALAIS DE LINDUSTRIE. /(59 comme un gobelet profond superposé Stock Photo
Enlarge
https://www.alamy.com/licenses-and-pricing/?v=1 https://www.alamy.com/gazette-des-beaux-arts-es-grecs-ce-sont-les-bouteilles-dans-lesquelles-on-met-lesaki-sorte-deau-de-vie-de-riz-trs-forte-et-qui-se-boit-chaude-dautreslagnes-plus-grandes-rappellent-la-surahe-des-persans-modle-de-noscarafes-modernes-toutes-les-combinaisons-possibles-sy-trouvent-dans-ladonne-dun-corps-sphrodal-surmont-dun-tube-cylindrique-ici-lecorps-irrgulier-reprsente-des-flots-rejetant-sur-un-rocher-central-doslve-le-col-des-tortues-et-des-coquillages-ailleurs-le-col-se-dveloppe-les-bronzes-japonais-au-palais-de-lindustrie-59-comme-un-gobelet-profond-superpos-image340158490.html
Gazette des beaux-arts . es Grecs; ce sont les bouteilles dans lesquelles on met lesaki, sorte deau-de-vie de riz très-forte et qui se boit chaude. Dautreslagènes plus grandes rappellent la surahe des Persans, modèle de noscarafes modernes ; toutes les combinaisons possibles sy trouvent, dans ladonnée dun corps sphéroïdal surmonté dun tube cylindrique : ici lecorps, irrégulier, représente des flots rejetant sur un rocher central, doùsélève le col, des tortues et des coquillages; ailleurs, le col se développe LES BRONZES JAPONAIS AU PALAIS DE LINDUSTRIE. /(59 comme un gobelet profond superposé
The Reading Room / Alamy Stock Photo
Image ID: 2ANBFHE
Gazette des beaux-arts . es Grecs; ce sont les bouteilles dans lesquelles on met lesaki, sorte deau-de-vie de riz très-forte et qui se boit chaude. Dautreslagènes plus grandes rappellent la surahe des Persans, modèle de noscarafes modernes ; toutes les combinaisons possibles sy trouvent, dans ladonnée dun corps sphéroïdal surmonté dun tube cylindrique : ici lecorps, irrégulier, représente des flots rejetant sur un rocher central, doùsélève le col, des tortues et des coquillages; ailleurs, le col se développe LES BRONZES JAPONAIS AU PALAIS DE LINDUSTRIE. /(59 comme un gobelet profond superposé au corps lenticulaire; puis ce sontdes cannelures, des zones dornements, des palmes ou feuilles deau quirehaussent le poli du métal, ou bien encore des anses variées qui viennentmeubler la rigidité du col cylindrique ; ces anses descendent quelquefoismême jusque sur la rotondité du corps en formant des courbes dunegrande légèreté. Au milieu de tout cela ressortent encore des compositions bizarres ou. charmantes, où lon ne cheixherait que de lesprit sil ny fallait trouverun symbolisme caché. Ainsi, dans larmoire n° 10, nous voyons un groupecurieux : sur une arène inclinée où viennent se dérouler les derniers plisde la vague, une cythérée sest échouée, parmi dautres coquilles, aupied dun monticule ; de ses valves séchappe un jet vaporeux bientôtcondensé et déveloj^pé en nuage, sur lequel repose une coupe à doublesparois : or la cythérée, emblème de beauté, est consacrée à la Vénus duJapon, Pien-tsai-tien-niu ; le vase est donc destiné à son culte. Au n° 39, la composition est plus singulière encore : un socle carrésurmonté de quatre groupes de nuages supporte une lampe dont la mèchesenroule sur des tiges de ling-tchi. Sur lun des côtés de la coupe, et ausommet dun fût quadrangulaire en bronze, est accroupi un rat dunevérité frappante dexécution ; il semble attendre, pour sabreuver dans le Ii60 GAZETTE DES BEAUX-ARTS. bass