. Dictionnaire d'horticulture illustré / par D. Bois préface de Maxime Cornu avec la collaboration de E. André ... [et al.]. . Fig. 421. â Glaïeul de Gand. Les G. viennent surtout bien dans les ter- rains sains et bien ameublis, fumés de vieux, avec du terreau ou du vieux fumier décom- posé ; ils redoutent le fumier frais, et ne doi- vent pas être plantés deux années de suite au même endroit ; si on le fait, il faut changer la terre avant de planter. A part cela, la cul- ture est des plus faciles. On plante des bulbes en mars-avril, et même jusqu'à fin mai, pour prolonger la flor

- Image ID: MEK2KC
. Dictionnaire d'horticulture illustré / par D. Bois préface de Maxime Cornu avec la collaboration de E. André ... [et al.]. . Fig. 421. â Glaïeul de Gand. Les G. viennent surtout bien dans les ter- rains sains et bien ameublis, fumés de vieux, avec du terreau ou du vieux fumier décom- posé ; ils redoutent le fumier frais, et ne doi- vent pas être plantés deux années de suite au même endroit ; si on le fait, il faut changer la terre avant de planter. A part cela, la cul- ture est des plus faciles. On plante des bulbes en mars-avril, et même jusqu'à fin mai, pour prolonger la flor
The Bookworm Collection / Alamy Stock Photo
Image ID: MEK2KC
. Dictionnaire d'horticulture illustré / par D. Bois préface de Maxime Cornu avec la collaboration de E. André ... [et al.]. . Fig. 421. â Glaïeul de Gand. Les G. viennent surtout bien dans les ter- rains sains et bien ameublis, fumés de vieux, avec du terreau ou du vieux fumier décom- posé ; ils redoutent le fumier frais, et ne doi- vent pas être plantés deux années de suite au même endroit ; si on le fait, il faut changer la terre avant de planter. A part cela, la cul- ture est des plus faciles. On plante des bulbes en mars-avril, et même jusqu'à fin mai, pour prolonger la floraison; les,bulbes sont enter- rés de 7 à 8 cm., et distancés de 20 cm. en- viron. On en fait des massifs entiers, des plates-bandes, ou on les dissémine dans di- vers points du jardin. Il est bon d'en réser- ver des planches entières, pour fournir des fleurs pour les vases d'appartement. La plan- tation est recouverte d'un bon paillis; pen- dant les grandes chaleurs, il faut des arro- sages copieux. Après la floraison, à moins que l'on ne tienne aux graines, il faut cou- per l'inflorescence, mais laisser les feuilles. Quand celles-ci jaunissent, on arrache les bulbes qu'on laisse ressuyer, et qu'on rentre et conserve au sec, et à l'abri de la gelée, jusqu'à la plantation suivante. On multiplie les G. au moyen des bulbilles, séparés des bulbes adultes, qu'on cultive en pépinière, en planche, comme ces derniers, jusqu'à ce qu'ils soient de force à fleurir, ce qui a lieu au bout de 2 à 4 années. Le semis n'est guère usité j que pour l'obtention de nouvelles variétés. Deux nouvelles races de Glaïeuls, issues du G. gandavensis, ont été obtenues par M. Le- moine, de Nancy ; l'une, G. Lemoinei Hort.. provient d'un croisement, fait en 1875, entre le G. gandavensis et le G purpureo-auratiis Hook, et a figuré à l'exposition universelle de 1878 ; l'autre, G. nanceianus Hort., provient d'un croise

Similar stock images