Alamy logo

. Dictionnaire de physiologie. Physiology. CÅUR. 3il encore une expérience qui dOniontre pleinement que la théorie soutenue pai' Biuir.KE est de tous points inadmissible. Si l'on injecte l'aorte par la veine pulmonaire, on réussit â remplir les artères coronaires, quoi(iue les l'alvules sij;moïdes aient été relevées par le passage de l'injection. De son côté E.ndem.in.n prouve sur le cÅur séparé du corps, que, lorsqu'on remplit cet organe d'un liquide et qu'on simule les mouvements des ventricules, ces mouvements se traduisent par des oscillations du môme ordre dans la colonne de

. Dictionnaire de physiologie. Physiology. CÅUR. 3il encore une expérience qui dOniontre pleinement que la théorie soutenue pai' Biuir.KE est de tous points inadmissible. Si l'on injecte l'aorte par la veine pulmonaire, on réussit â remplir les artères coronaires, quoi(iue les l'alvules sij;moïdes aient été relevées par le passage de l'injection. De son côté E.ndem.in.n prouve sur le cÅur séparé du corps, que, lorsqu'on remplit cet organe d'un liquide et qu'on simule les mouvements des ventricules, ces mouvements se traduisent par des oscillations du môme ordre dans la colonne de Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

Central Historic Books / Alamy Stock Photo

Image ID:

PFB6PE

File size:

7.1 MB (241.2 KB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

2779 x 899 px | 23.5 x 7.6 cm | 9.3 x 3 inches | 300dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

. Dictionnaire de physiologie. Physiology. CÅUR. 3il encore une expérience qui dOniontre pleinement que la théorie soutenue pai' Biuir.KE est de tous points inadmissible. Si l'on injecte l'aorte par la veine pulmonaire, on réussit â remplir les artères coronaires, quoi(iue les l'alvules sij;moïdes aient été relevées par le passage de l'injection. De son côté E.ndem.in.n prouve sur le cÅur séparé du corps, que, lorsqu'on remplit cet organe d'un liquide et qu'on simule les mouvements des ventricules, ces mouvements se traduisent par des oscillations du môme ordre dans la colonne de mercu;e d'un mano- mètre mis en rapport avec l'artère coronaire. On voit ainsi, au moment de la contraction du ventricule, le niveau du mercure s'élever, et inversement, lorsque les parois du cÅur relouinentà leur po-ition primitive. D'aulre part, Donuf.rs a de nouveau constaté que les piilsalions aitéiielles des coronaires à l'état normal sont syiichrones avec la systole ventriculaire, et les expériences de RUiji.nger ne font que conliiraer cette opinion en montrant que les valvules sigmoïdes ne se relèvent jamais assez contre les parois de l'aorte pour venir obturer les orifices des vaisseaux cardiaques. Les choses en étaient là , lorsque parurent les travaux de Wittich, qui sont en désaccord absolu avecles conclusions de Hyrtl. Tout d'abord cet auteur affîrme que l'embouchure des artères coronaires se trouve complètement fermée chez un grand nombre de iMammiféres et d'Oiseaux par le. I. Pulsations dans l'aorte. Kir,. SI. II. Vitesse clans la coronaire. (D'après RED.iTEi..) l.iord supérieur des valvules sigmoides. Il ajoute, en outre, qu'en répétant l'expérience de Hyrtl, consistant à remplir les artères coronaires par l'injection des veines pulmo- naires, il n'a jamais pu réussir cette opération tant que le liquide était poussé avec une pression croissante. Pourt

Save up to 30% with our image packs

Pre-pay for multiple images and download on demand.

View discounts