. Dictionnaire de physiologie. Physiology. 125 DIOPTRIQUE OCULAIRE. parallèles à l'axe (lignes pleines) lui seraient parallèles après la réfraction. Ceux (lignes pointillées) qui forment un angle avec l'axe du cylindre forment avec lui, au sortir du cylindre,î.le même angle qu'avant son entrée, et ils sont parallèles entre eux; de plus, ils sont situés du même côté de l'axe du cylindre que les rayons incidents. â Cet efiet dioptrique peut être obtenu par deux lentilles convexes identiques distantes entre elles du double de la distance focale. â Un tel cylindre est donc une lunett

- Image ID: PFB5Y1
. Dictionnaire de physiologie. Physiology. 125 DIOPTRIQUE OCULAIRE. parallèles à l'axe (lignes pleines) lui seraient parallèles après la réfraction. Ceux (lignes pointillées) qui forment un angle avec l'axe du cylindre forment avec lui, au sortir du cylindre,î.le même angle qu'avant son entrée, et ils sont parallèles entre eux; de plus, ils sont situés du même côté de l'axe du cylindre que les rayons incidents. â Cet efiet dioptrique peut être obtenu par deux lentilles convexes identiques distantes entre elles du double de la distance focale. â Un tel cylindre est donc une lunett
Central Historic Books / Alamy Stock Photo
Image ID: PFB5Y1
. Dictionnaire de physiologie. Physiology. 125 DIOPTRIQUE OCULAIRE. parallèles à l'axe (lignes pleines) lui seraient parallèles après la réfraction. Ceux (lignes pointillées) qui forment un angle avec l'axe du cylindre forment avec lui, au sortir du cylindre,î.le même angle qu'avant son entrée, et ils sont parallèles entre eux; de plus, ils sont situés du même côté de l'axe du cylindre que les rayons incidents. â Cet efiet dioptrique peut être obtenu par deux lentilles convexes identiques distantes entre elles du double de la distance focale. â Un tel cylindre est donc une lunette astronomique non grossissante, mais donnant des images droites des objets. Un autre genre d'effet dioptrique semble être réalisé dans certains yeux d'insectes. Matthiessen a fait observer qu'une pile de couches analogues à des verres de montre à faces parallèles produit l'effet d'une lentille convexe, lorsque les indices des couches diminuent dans la direction où marche la lumière, et si les concavités sont tournées vers la source lumineuse. Suivant Exner, dans certains yeux composés {Limulus) cet effet d'une « loupe en étages » paraît combiné avec l'effet du cylindre emboîté, conformé- ment à la fig. 78. Ces principes semblent être employés dans des combinaisons diverses dans les yeux composés des arthropodes. De plus, ils y sont combinés le plus souvent avec la réfraction sphérique. Chez les arthropodes vivant hors de l'eau, la face externe de chaque facette est en effet plus ou moins sphérique. Quand aux arthropodes à mÅurs amphibies, ils ont des facettes planes ou à peu près. On remarque, en effet, qu'à l'opposé de ce qui existe pour les lentilles, l'effet dioptrique des cylindres emboîtés purs (sans effet sphé- rique) est à peu près indépendant du milieu ambiant. La réfraction est en somme la même dans l'eau et hors de l'eau. Dans l'Å

Similar stock images