. comptesrendusheb1251171897acad. es naturelles. ( iG-i ) valeur moyenne, une oscillation qui n'atteint pas y^ de cette valeur. )) Le principal inconvénient du système consiste dans l'impossibilité de faire engrener une même roue avec des roues de différents diamètres. » ÃLECTRICITÃ. â Sur le phénomène de l'arc électrique. Note de M. A. Blondel, présentée par M. Potier. « Dans un précédent travail (') j'ai fait connaître diverses raisons qui ne permettent pas d'admettre, dans l'arc électrique, l'existence d'une force électromotrice de nature comparable aux forces éleclromotr

. comptesrendusheb1251171897acad. es naturelles. ( iG-i ) valeur moyenne, une oscillation qui n'atteint pas y^ de cette valeur. )) Le principal inconvénient du système consiste dans l'impossibilité de faire engrener une même roue avec des roues de différents diamètres. » ÃLECTRICITÃ. â Sur le phénomène de l'arc électrique. Note de M. A. Blondel, présentée par M. Potier. « Dans un précédent travail (') j'ai fait connaître diverses raisons qui ne permettent pas d'admettre, dans l'arc électrique, l'existence d'une force électromotrice de nature comparable aux forces éleclromotr Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

The Book Worm / Alamy Stock Photo

Image ID:

RECR98

File size:

7.2 MB (150.4 KB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

2505 x 998 px | 21.2 x 8.4 cm | 8.4 x 3.3 inches | 300dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

. comptesrendusheb1251171897acad. es naturelles. ( iG-i ) valeur moyenne, une oscillation qui n'atteint pas y^ de cette valeur. )) Le principal inconvénient du système consiste dans l'impossibilité de faire engrener une même roue avec des roues de différents diamètres. » ÃLECTRICITÃ. â Sur le phénomène de l'arc électrique. Note de M. A. Blondel, présentée par M. Potier. « Dans un précédent travail (') j'ai fait connaître diverses raisons qui ne permettent pas d'admettre, dans l'arc électrique, l'existence d'une force électromotrice de nature comparable aux forces éleclromotrices ordinaires, et de même ordre de grandeur que la différence de potentiel entre les crayons. Je me propose aujourd'hui de compléter cette démonstration par les résultats d'expériences exécutées dans ce but, d'après une méthode nouvelle (-). » Cette méthode consiste à interrompre périodiquement, à des intervalles très rapprochés et pendant des instants très courts, le circuit d'un arc ali- menté par un courant constant, et à réunir, pendant chaque interruption, les deux charbons à un galvanomètre; ces opérations sont faites par un commutateur tournant, dont ixjig. i indique la disposition ainsi que le montage des circuits et des appareils. Fis. 1.. 'l'I'N'H'H'l'l'i'i'i'h B Disposition des appareils : T, commiilaleur tournant; M et P, balais principaux; N, balai du galva- nomètre; 13, batterie d'accumulateurs (70 volts) alimentant l'arc; S, résistance de stabilité sans induction; G, galvanomètre; p, élément d'accumulateur; D, commutateur inverseur; C, interrup- teur à deux directions; A, arc électrique; E et F, bornes de la lampe; R, résistance sans induction pouvant être substituée à l'arc; V, voltmètre; II, clef du voltmètre. » Le commutateur T, entraîné par un moteur à courant coiilinu à vitesse constante, (') Lumière

Save up to 30% with our image packs

Pre-pay for multiple images and download on demand.

View discounts