Alamy logo

. Compte rendu. Science; Science -- Congresses. D"^ ST. LEDUC. â COURANTS INTERMITTENTS DE BASSE TENSION IO7I résistances, des capacités, des self-inductions, des sections du cir- cuit, etc., des différences entre les différents points d'un circuit, dif- férences jusqu'ici complètement méconnues et qui s'imposent à l'étude des physiologistes et des médecins, car elles influencent toutes les actions physiologiques de l'électricité. Considérons par exemple, figure 7, une électrode active i en rap- j)ort avec le pôle, d'une source à grand débit, c'est-à -dire avec un â 5 5 vol

. Compte rendu. Science; Science -- Congresses. D"^ ST. LEDUC. â COURANTS INTERMITTENTS DE BASSE TENSION IO7I résistances, des capacités, des self-inductions, des sections du cir- cuit, etc., des différences entre les différents points d'un circuit, dif- férences jusqu'ici complètement méconnues et qui s'imposent à l'étude des physiologistes et des médecins, car elles influencent toutes les actions physiologiques de l'électricité. Considérons par exemple, figure 7, une électrode active i en rap- j)ort avec le pôle, d'une source à grand débit, c'est-à -dire avec un â 5 5 vol Stock Photo
Preview

Image details

Contributor:

The Book Worm / Alamy Stock Photo

Image ID:

REDMWM

File size:

7.2 MB (148 KB Compressed download)

Releases:

Model - no | Property - noDo I need a release?

Dimensions:

1680 x 1488 px | 28.4 x 25.2 cm | 11.2 x 9.9 inches | 150dpi

More information:

This image is a public domain image, which means either that copyright has expired in the image or the copyright holder has waived their copyright. Alamy charges you a fee for access to the high resolution copy of the image.

This image could have imperfections as it’s either historical or reportage.

. Compte rendu. Science; Science -- Congresses. D"^ ST. LEDUC. â COURANTS INTERMITTENTS DE BASSE TENSION IO7I résistances, des capacités, des self-inductions, des sections du cir- cuit, etc., des différences entre les différents points d'un circuit, dif- férences jusqu'ici complètement méconnues et qui s'imposent à l'étude des physiologistes et des médecins, car elles influencent toutes les actions physiologiques de l'électricité. Considérons par exemple, figure 7, une électrode active i en rap- j)ort avec le pôle, d'une source à grand débit, c'est-à -dire avec un â 5 5 volt s. + 55 volts I SOT^ KH FiG. 7. point à potentiel bien constant. S est le sujet dans le circuit, R est une résistance, l'électrode indifférente 2 est, par l'intermédiaire de la résistance, mise en rapport avec le pôle positif de la source que nous supposons avoir une force électromotrice de iio volts. Le cir- cuit étant ouvert en A, le potentiel de l'électrode active ne varie pas, et cependant le nerf est excité par un courant qui s'établit en raison de l'élévation du potentiel sous l'électrode indifférente. On peut donc exciter un nerf à potentiel constant. Si le circuit était ouA^ert en B, l'électrode active i serait au potentiel de -|- 55 volts ; au moment de la fermeture elle passerait à â 55 volts et subirait ainsi une varia- tion de iio volts ; le courant, d'ailleurs, serait exactement le même. Nous avions cru d'aliord que le courant seul excitait le nerf et que, pour un môme courant, on avait une même excitation à potentiel constant et à potentiel variable. L'axpérience nous a montré qu'il en était autrement et que, soit par action excitatrice plus grande, soit par modification de l'excitabilité, l'excitation neuromusculaire pro- duite par un courant donné est d'autant plus grande que la variation de i^otentiel au point excité est plus grande. Nous avo

Save up to 30% with our image packs

Pre-pay for multiple images and download on demand.

View discounts