. Bulletin de la Société géologique de France. Geology. 248 F. PRIEM d'un ostiuni allongé suivi d'une petite cauda arrondie. La face externe est légèrement convexe avec traces de plis sur le l)ord central. C'est aux Scopélidés, Poissons pélagiques et de grandes pro- fondeurs, qu'il faut rapporter cet otolithe. Il ressemble beaucoup à Otolithiis [Scopeliis) pulcher Prochazka sp. du Miocène d'Au- ti'iche-Hongrie, du Miocène et du Pliocène d'Italie, et aussi du Pliocène de Corse'. Mais le rostre est moins accusé, l'excisura à peine marquée. C'est probablement une espèce nouvelle q

- Image ID: RGP46D
. Bulletin de la Société géologique de France. Geology. 248 F. PRIEM d'un ostiuni allongé suivi d'une petite cauda arrondie. La face externe est légèrement convexe avec traces de plis sur le l)ord central. C'est aux Scopélidés, Poissons pélagiques et de grandes pro- fondeurs, qu'il faut rapporter cet otolithe. Il ressemble beaucoup à Otolithiis [Scopeliis) pulcher Prochazka sp. du Miocène d'Au- ti'iche-Hongrie, du Miocène et du Pliocène d'Italie, et aussi du Pliocène de Corse'. Mais le rostre est moins accusé, l'excisura à peine marquée. C'est probablement une espèce nouvelle q
Book Worm / Alamy Stock Photo
Image ID: RGP46D
. Bulletin de la Société géologique de France. Geology. 248 F. PRIEM d'un ostiuni allongé suivi d'une petite cauda arrondie. La face externe est légèrement convexe avec traces de plis sur le l)ord central. C'est aux Scopélidés, Poissons pélagiques et de grandes pro- fondeurs, qu'il faut rapporter cet otolithe. Il ressemble beaucoup à Otolithiis [Scopeliis) pulcher Prochazka sp. du Miocène d'Au- ti'iche-Hongrie, du Miocène et du Pliocène d'Italie, et aussi du Pliocène de Corse'. Mais le rostre est moins accusé, l'excisura à peine marquée. C'est probablement une espèce nouvelle que nous appellerons Otolithiis [Scopelus] hiarritzensis. III. EOCÃNE SUPÃRIEUR DE BarTON ( AXtLETERRE) . Jusqu'ici on n'a signalé dans l'Eocène supérieur de Barton, en fait d'otolithes, que des otolithes de Siluridés, appelés par Koken Otolifhus[Arius)crassus-, et d'autres, également d'.4r«/.s, appelés provisoirement par E. T. Newton ^;'i«s [Otolithiis sp. A, sp. B, sp. C)^. M. E. de Boury a bien voulu me donner d'autres otolithes qu'il a recueillis à Barton et qui sont tout différents. FiG. 7-8. â Ololilhiis {Percidariim] har- ^^ tonensis n. sp. Otolithe gauche grossi i fois, vu par ses deux faces, lîarlon Angleterre). â Eocène supérieur (donné par M. E. de lîoury). Otolithiis (Percidariim) bartonensis n. sp. â Je cite d'abord deux otolithes, l'un gauche, le plus grand (lig. 7-8), l'autre droit. Le plus grand a pour dimensions : longueur 3 mm. 5, largeur 4 mm. 5, épaisseur 1 mm. .5; le second longueur 4 mm. 5, largeur 3 mm., épaisseur 1 mm. 5. Le rostre est peu marqué ; sur la face interne convexe le sulcus présente un large ostium et une cauda étroite, se recourbant à son extrémité postérieure sans atteindre le bord postérieur. La face interne, concave vers le bord dorsal, porte une saillie sur le bord ventral. On doit certainement rapporter cet otolithe aux Percid

Similar stock images