. Bulletin de la Société géologique de France. Geology. 246 F. PRIEM La face interne est légèrement bombée, la face externe légère- ment concave ; les deux faces sont priées d'ornements. Le sul- cus, plus rapproché du bord dorsal que du bord ventral, est con- tinu, droit ; il ne se sépare pas en un ostium et une cauda. Il est ouvert à une extrémité (extrémité ostiale) et fermé à l'autre qui est très près du bord postérieur. On peut comparer cet otolithe à ceux des Macruridés du genre Hyinenocephalus Giglioli. Les Macruridés sont des Poissons voi- sins des Gadidés (Morues

- Image ID: RGP55B
. Bulletin de la Société géologique de France. Geology. 246 F. PRIEM La face interne est légèrement bombée, la face externe légère- ment concave ; les deux faces sont priées d'ornements. Le sul- cus, plus rapproché du bord dorsal que du bord ventral, est con- tinu, droit ; il ne se sépare pas en un ostium et une cauda. Il est ouvert à une extrémité (extrémité ostiale) et fermé à l'autre qui est très près du bord postérieur. On peut comparer cet otolithe à ceux des Macruridés du genre Hyinenocephalus Giglioli. Les Macruridés sont des Poissons voi- sins des Gadidés (Morues
Book Worm / Alamy Stock Photo
Image ID: RGP55B
. Bulletin de la Société géologique de France. Geology. 246 F. PRIEM La face interne est légèrement bombée, la face externe légère- ment concave ; les deux faces sont pri\ées d'ornements. Le sul- cus, plus rapproché du bord dorsal que du bord ventral, est con- tinu, droit ; il ne se sépare pas en un ostium et une cauda. Il est ouvert à une extrémité (extrémité ostiale) et fermé à l'autre qui est très près du bord postérieur. On peut comparer cet otolithe à ceux des Macruridés du genre Hyinenocephalus Giglioli. Les Macruridés sont des Poissons voi- sins des Gadidés (Morues) et habitant les grandes profondeurs océaniques. Le genre Hymenocephalus est représenté actuelle- ment par diverses espèces de la Méditerranée, de l'Atlantique, de l'Océan Indien et du Pacifique. Notre otolithe se rapproche de 0. [Hymenocephaliis'ï) labiatus Schubert du Miocène d'Autriche et du Pliocène d'Italie', mais ce dernier est plus allongé et sa face externe est légèrement bom- bée. Nous rapporterons Lotolithe de Saint-Morillon à une espèce nouvelle rapportée avec doute au genre Hyinenocephalus, sous le nom de 0. [Hymenocephalus'^) aquitanicus. gauche. AcANTHOPTÃRYGiENS. âI. Percidés (sens large). Otolithus [Percidarum) aff. moguntinus Koken, Villandraut (moulin de Gamachot) (Gironde), Aquitanien. Otolithe (fig. 3), de forme allongée, ayant pour dimensions : lon- gueur 7 mm., lar- geur 5 mm. S, épais- seur 1 mm. S. La face interne est bom- bée, avec de faibles ornements sur le bord dorsal. La face externe est concave avec de faibles inégalités. Le rostre est accusé, l'excisura marquée. L'ostium est large, la cauda bien séparée de l'ostium, assez longue, recourbée vers le bas à son extrémité; elle n'atteint pas le bord postérieur. Cet otolithe a beaucoup d'affinité avec 0. [Percidarum] mogun- I. R.ScHUBEUT. Die Fischotolithen des

Similar stock images