. Annales des Sciences Naturelles Botaniques. 380 H. noiiLiOT. pias mexicana, etc., développent le suber dans l'épiderme » (Vesque, p. 192). 2° Périderme sous-épidennique. — « Les Cynanchum mons- peliaciim, Hoya carnosa, Stephanotis floribunda, Marsdenia erecta, développent leur périderme dans la rangée de cellules située au-dessous de l'épiderme )^ (Vesque, p. 192). 11 faut ajouter à ces exemples ceux de YHoya crassifolia, du Gonolo- hus Condurrmf/o (Moeller, p. 171). Oléacées. — Le Forsythia viridissima, d'après M. Vesque,. FiG. 57. FiG. 58. Fig. 57. Syringa vulgaris. — Péri- Fig. 58. Chiona

- Image ID: RMXK83
. Annales des Sciences Naturelles Botaniques. 380 H. noiiLiOT. pias mexicana, etc., développent le suber dans l'épiderme » (Vesque, p. 192). 2° Périderme sous-épidennique. — « Les Cynanchum mons- peliaciim, Hoya carnosa, Stephanotis floribunda, Marsdenia erecta, développent leur périderme dans la rangée de cellules située au-dessous de l'épiderme )^ (Vesque, p. 192). 11 faut ajouter à ces exemples ceux de YHoya crassifolia, du Gonolo- hus Condurrmf/o (Moeller, p. 171). Oléacées. — Le Forsythia viridissima, d'après M. Vesque,. FiG. 57. FiG. 58. Fig. 57. Syringa vulgaris. — Péri- Fig. 58. Chiona
Library Book Collection / Alamy Stock Photo
Image ID: RMXK83
. Annales des Sciences Naturelles Botaniques. 380 H. noiiLiOT. pias mexicana, etc., développent le suber dans l'épiderme » (Vesque, p. 192). 2° Périderme sous-épidennique. — « Les Cynanchum mons- peliaciim, Hoya carnosa, Stephanotis floribunda, Marsdenia erecta, développent leur périderme dans la rangée de cellules située au-dessous de l'épiderme )^ (Vesque, p. 192). 11 faut ajouter à ces exemples ceux de YHoya crassifolia, du Gonolo- hus Condurrmf/o (Moeller, p. 171). Oléacées. — Le Forsythia viridissima, d'après M. Vesque,. FiG. 57. FiG. 58. Fig. 57. Syringa vulgaris. — Péri- Fig. 58. Chionantims marilima. — derme sous-épidermique. Périderme sous-épidermique. a son périderme épidermique. Il en est de même d'après M. Moeller pour le Jasmin, tandis que dans toutes les autres Oléacées sans exception le périderme se forme aux dépens de l'assise externe des cellules de l'écorce. D'après M. Sanio, le Syringa vulgaris (fig. 57), et d'après M. Moeller, VOlea europœa, les Phyllirœa média et angustifo- lia, le Ligustrum vulgare, les Fraxinus puhesœns et Ornus ont le périderme sous-épidermique; à ces exemples j'ajouterai ceux du Chionanthus maritima (fig. 58) et du Phyllirœa lati- folia. GksnéRACÉES. — 1" Périderme épidermique. — Dans le Columiiea Schiedeana, le périderme est épidermique; il se. Please note that these images are extracted from scanned page images that may have been digitally enhanced for readability - coloration and appearance of these illustrations may not perfectly resemble the original work.. Paris