. A la gloire . bait à Paris vers 1818. Prenant dans sa gueule les cartes ou les dominos étalés devant lui, iljouait sans jamais se tromper, exécutant des tours les plus extraordi-naires. On apprit très tard que, doué dune ouïe très fine, il obéissaitaux craquements produits par une plume doie placée dans la poche deson maître. iMais depuis on a fait mieux. Un Anglais, lord Avebury, vient dapprendre à lire à son chien,et il révèle, dans une revue de Londres, la méthode quil employa à cet effet. Il avait commencé par prendre deux petits morceaux de car-ton de dimensions égales ; sur lun il écri

- Image ID: 2CNM5MC
. A la gloire . bait à Paris vers 1818. Prenant dans sa gueule les cartes ou les dominos étalés devant lui, iljouait sans jamais se tromper, exécutant des tours les plus extraordi-naires. On apprit très tard que, doué dune ouïe très fine, il obéissaitaux craquements produits par une plume doie placée dans la poche deson maître. iMais depuis on a fait mieux. Un Anglais, lord Avebury, vient dapprendre à lire à son chien,et il révèle, dans une revue de Londres, la méthode quil employa à cet effet. Il avait commencé par prendre deux petits morceaux de car-ton de dimensions égales ; sur lun il écri Stock Photo
Enlarge
https://www.alamy.com/licenses-and-pricing/?v=1 https://www.alamy.com/a-la-gloire-bait-paris-vers-1818-prenant-dans-sa-gueule-les-cartes-ou-les-dominos-tals-devant-lui-iljouait-sans-jamais-se-tromper-excutant-des-tours-les-plus-extraordi-naires-on-apprit-trs-tard-que-dou-dune-oue-trs-fine-il-obissaitaux-craquements-produits-par-une-plume-doie-place-dans-la-poche-deson-matre-imais-depuis-on-a-fait-mieux-un-anglais-lord-avebury-vient-dapprendre-lire-son-chienet-il-rvle-dans-une-revue-de-londres-la-mthode-quil-employa-cet-effet-il-avait-commenc-par-prendre-deux-petits-morceaux-de-car-ton-de-dimensions-gales-sur-lun-il-cri-image374769036.html
. A la gloire . bait à Paris vers 1818. Prenant dans sa gueule les cartes ou les dominos étalés devant lui, iljouait sans jamais se tromper, exécutant des tours les plus extraordi-naires. On apprit très tard que, doué dune ouïe très fine, il obéissaitaux craquements produits par une plume doie placée dans la poche deson maître. iMais depuis on a fait mieux. Un Anglais, lord Avebury, vient dapprendre à lire à son chien,et il révèle, dans une revue de Londres, la méthode quil employa à cet effet. Il avait commencé par prendre deux petits morceaux de car-ton de dimensions égales ; sur lun il écri
Reading Room 2020 / Alamy Stock Photo
Image ID: 2CNM5MC
. A la gloire . bait à Paris vers 1818. Prenant dans sa gueule les cartes ou les dominos étalés devant lui, iljouait sans jamais se tromper, exécutant des tours les plus extraordi-naires. On apprit très tard que, doué dune ouïe très fine, il obéissaitaux craquements produits par une plume doie placée dans la poche deson maître. iMais depuis on a fait mieux. Un Anglais, lord Avebury, vient dapprendre à lire à son chien,et il révèle, dans une revue de Londres, la méthode quil employa à cet effet. Il avait commencé par prendre deux petits morceaux de car-ton de dimensions égales ; sur lun il écrivit le mot manger, il laissa lautre sans inscription. Ceci fait, le premier carton futplacé sur un plat contenant du painet de la viande, et le second sur unplat vide. Dix jours après, lintelligentanimal réussissait à comprendre le-quel des deux cartons avait un sens.Aussitôt lord Avebury renouvelalépreuve avec divers cartons sur les-quels il écrivit : boire, eau, os, sor-tir, etc. «5.